L’image et l’icône

L’image et l’icône

Dans un monde saturé d’image de toutes sortes, l’image semble s’affranchir de tout renvoi à un original qu’elle n’est pas, mais elle s’assujettit d’autant plus fortement au regard qui l’envisage, mais aussi à ses conditions de production. N’est-ce pas une certaine conception de l’imitation qui triomphe ? L’homme contemporain ne se complaît-il pas dans la vacuité de toute transcendance ? Peut-on en revanche découvrir dans l’icône, cet autre nom pour l’image, un contrepoint salvateur au nihilisme croissant du monde contemporain ?

 

Par Patrick Tricoire, professeur de philosophie

Les mardis de 10H30 à 12H

 

1. L’image détourne-t-elle de la connaissance de la vérité ? (Platon)

2. Y a-t-il une pensée sans image ? (Aristote)

3. L’image peut-elle être à la ressemblance de ce qui ne lui ressemble pas ? (Denys l’Aréopagite)

4. Quelles sont les fondements philosophiques du culte des images ? (Jean Damascène)

5. La ressemblance de l’image à son modèle impose-t-elle au peintre sa mutation en artiste universel ? (Leonard de Vinci)

6. L’image est-elle une poésie silencieuse et la poésie une peinture en parole ? (Horace et Nicolas Poussin)

7. Pourquoi l’image passe-t-elle dans la philosophie moderne pour un obstacle à la connaissance rationnelle ? (Spinoza)

8. L’image n’est-elle qu’un exemple de possession par le néant de l’esprit ? (Sartre)

9. L’ «inversion du platonisme » émancipe-t-il l’image de son modèle ?

10. L’icône est-elle une image comme les autres ? (J.-L. Marion)

 

 

10/10/17 – 7/11/17 – 21/11/17 – 12/12/17 – 9/01/18
23/01/18 – 13/02/18 – 13/03/18 – 27/03/18 – 10/04/18

 

Tarif : les 10 cours d’1H30 : deux versements de 32,50 € (prix total : 65,00 €)
(Adhésion non comprise)