FRANÇOIS ROUAN
 
Église Saint-Jean-Baptiste, Castelnau-le-Lez (Hérault)

L'église de Castelnau-le-Lez fait partie de la grande famille des églises fortifiées du midi de la France. Elle présente un superbe portail roman dégagé lors de la restauration, des vestiges de mâchicoulis et des encorbellements disposés en tête des contreforts pour assurer à l'origine la défense de l'édifice. Les recherches ont mis en évidence l'existence jadis d'une couverture en dalles de pierre et d'un chemin de ronde.

François Rouan a conçu neuf verrières en verres plaqués, gravés et peints à la grisaille dans l'atelier Jacques Simon à Reims.

"La barbarie pour moi, ce pourrait être d'utiliser l'église Saint-Jean-Baptiste comme un lieu d'exposition autre pour mes travaux de peinture. J'ai été immédiatement impressionné par la suprême élégance et le caractère de l'église forte, mais il m'est apparu aussi qu'un problème majeur se poserait au maître d'oeuvre des vitraux : il lui faudrait absolument tenter de rééquilibrer par l'imposition de nouvelles verrières le cortège ombreux du chur et de la paroi médiévale trop violemment éclairée par les larges fenêtres fin XVIIIe.

Cet écart, cette rupture constante entre les deux parois ont déterminé une volonté d'écriture d'aujourd'hui immergée dans un "espace-couleur" spécifique, en tension avec le mur d'ombre : une poétique délibérée en forme de gageure par le travail de la grisaille proche des plus anciens modes de traitement du vitrail. Il s'agit de tenir ensemble les échos de cette histoire ancienne dans un filet lumineux dont le déploiement, je l'espère, tentera de produire une sorte de musicalité sérelle.

Le matériau figural de la grisaille dans cette maison dédiée aux Baptistes cherche par le déploiement des signes à évoquer un parcours symbolique entre mort et naissance..." (François Rouan).