Lycée Fulbert de Chartres 2003

Programme “Aux Arts, lycéens” 2003-2004

Soutenu par la région Centre-Val-de-Loire

logo-rcvl-vertical-coul-700x398

Atelier ” Architecture et lumière”

logo-fulbert

Le programme de l’atelier “Architecture et lumière”, qui s’est échelonné sur deux années scolaires (2002/2003 et 2003/2004), s’adressait à des élèves de 1ère littéraire et de terminale littéraire, option « histoire des arts ».

Le sujet en était l’étude préalable à la création de vitraux pour le chœur et le chevet de l’église de Gallardon (Eure-et-Loir), et la conception en atelier d’un projet de création de vitraux pour cet édifice.

Le but visé était, dans un premier temps, la formalisation, à travers une rédaction et une synthèse, des enquêtes et des discussions menées, des souhaits, avis et conseils des diverses personnalités intervenant dans le cadre d’un projet de commande publique de vitraux, que les étudiants allaient être amenés à rencontrer, puis, dans un deuxième temps, la réalisation d’une maquette en volume de l’édifice avec ses esquisses de vitraux. Cette étude et cette maquette devaient être de nature à pouvoir servir de guide à la maîtrise d’ouvrage, dans l’hypothèse du lancement d’un véritable programme de création pour cette église.

Programme de la première année 2002-2003

Le verre, la lumière, l’expression liée au vitrail contemporain

L’atelier débutait par un rappel du projet artistique et culturel de l’année précédente, au cours de laquelle chaque étudiant avait réalisé un détail de la verrière du Bon Samaritain et étudié les vitraux de Chartres. Pour ceux qui venaient d’intégrer l’option histoire des arts en 1ère, une mise à niveau était organisée.

L’approche de la problématique du vitrail contemporain dans les édifices anciens se fait à l’aide des œuvres présentées dans l’exposition du Centre international du Vitrail.

Vitraux de Robert Morris, Marc Chagall, Raoul Ubac, Alberola, David Rabinovitch. Des maquettes en volume et des DVD sont aussi présentés et analysés (Jean-Pierre Raynaud à Noirlac, Alfred Manessier à Abbeville, Olivier Debré et Geneviève Asse à Lamballe, Urmo Raus à Tartu.

Élaboration de l’étude préalable à la création de vitraux pour le chœur et le chevet de l’église de Gallardon

  • Prise en considération du lieu, de la structure de l’édifice, de son échelle, de l’histoire et de l’archéologie de l’église.
  • Prise en considération des avis des usagers du lieu (paroissiens, clergé affectataire), de l’avis du maître d’ouvrage  (la ville de Gallardon), des collectivités locales (le département d’Eure-et-Loir, la région Centre).
  • Étude d’un programme iconographique en collaboration avec la commission diocésaine d’Art Sacré.
  • Réflexion sur un programme formel en relation avec des conservateurs, l’architecte en chef des Monuments Historiques, des responsables culturels.

Programme de la seconde année 2003-2004

La mise en forme du programme iconographique

Après avoir retenu un certain nombre de sujets ou de thèmes, après voir esquissé un plan de couleur et un programme formel, ce fut le moment de la recherche de représentations (libres, empruntées, figuratives, abstraites…), de la recherche plus précise des couleurs, et du travail de composition (rapports entre les parties colorées et les parties blanches, les structures verticales ou horizontales…)

Modélisation du projet

À l’aide d’une maquette volume en bois au 1/10°, réalisée entre les deux années scolaires, le projet et finalisé avec des verres de couleurs et des transferts sur film adhésif transparent.

Présentation et discussion du projet

L’étude et la maquette ont été présentées aux personnalités et intervenants rencontrés au cours des deux années. Une présentation finale est organisée en présence des responsables pédagogiques, des représentants du maître d’ouvrage, de l’affectataire et des autorités de tutelle architecturale et patrimoniale.

Comptes rendus