Gilles Rousvoal


Gilles Rousvoal, artiste français, est né en 1948 à Vitry-sur-Seine.
Formé à l’école des Beaux-Arts de Paris, puis dans l’atelier d’art monumental de Jean Bertholle, il enseigne l’art du vitrail à l’école des Beaux-Arts de Paris et également dans les universités d’été du Centre International du Vitrail.
Dès 1983, il expose ses projets de vitraux et réalise de nombreuses créations monumentales pour des édifices anciens ou modernes : églises de Mouton, Jalognes, Pont-Sainte-Maxence, Saint Joseph de Pontivy, Lestard, Saint-Aspais de Melun, Puiseaux, cathédrales de Coutances, de Nevers, etc…
Consultant auprès de l’atelier Duchemin, il collabore avec de nombreux artistes pour la réalisation de grands chantiers de vitraux : J.M. Alberola, D. Rabinovitch, A. Nemours,
C. Cuzin, Sarkis, R. Morris, C. Benzaken, P. Buraglio etc…
En 2004, la commande publique le retient pour la création et la réalisation de deux nouveaux chantiers :
- cinq verrières pour l’église Saint-Crépin à Château-Thierry
- deux verrières pour l’église Saint-Étienne à Brie-Comte-Robert

Église Saint-Crépin - CHATEAU-THIERRY (Aisne) Ateliers DUCHEMIN à Paris - 2004

L’église Saint-Crépin a été reconstruite au XVe siècle, vraisemblablement à l’emplacement d’une chapelle du Xe siècle.
Pendant la Révolution, elle est transformée en grenier à foin.
En 1802, elle est rendue au culte catholique par le Concordat.
Actuellement classée Monument Historique, elle appartient à la commune.
Quelques éléments de vitraux anciens, datant du XVIe siècle, subsistent dans trois verrières.
Le XXe siècle est déjà présent par les vitraux du maître verrier Le Chevallier, réalisés en 1960, et ceux du peintre Gigon, entre 1983 et 1986.
Les vitraux que doit réaliser Gilles Rousvoal sont situés dans le bas-côté nord de l’édifice.
Il opte donc pour une gamme aux couleurs pâles, dans les verts, jaunes et bleus. La thématique reprendra la vie de saints, tel saint Crépin, et la scène biblique du Baptême, mais sur une écriture abstraite. Ainsi des ondes bleues rappellent, par exemple, les fonts baptismaux.

Église Saint-Etienne - BRIE-COMTE-ROBERT (Seine-et-Marne) Ateliers DUCHEMIN à Paris - 2004

Bâtie au XIIe siècle, l’église a été très remaniée au XVe. Les deux nouvelles verrières se trouvent de part et d’autre de baies anciennes. L’une d’elle, datant du XVIe, ayant dû faire l’objet d’une restauration par l’atelier Duchemin, a donné à l’artiste l’occasion de l’étudier de près. De son observation, son projet artistique sortira enrichi.
Gilles Rousvoal réalisera un programme qui harmonise tradition et modernité.