CLAUDE VIALLAT
 
Église Notre-Dame-des-Sablons, Aigues-Mortes (Gard)
Témoin de l'embarquement de St Louis pour les croisades, l'église d'Aigues-Mortes est dédiée à la Vierge sous le nom de Notre-Dame-des-Sablons. Construit au XIIIe siècle, l'édifice actuel est constitué d'un ensemble où s'entremêlent les parties gothiques aux remaniements des XVIIe et XVIIIe siècles.

En 1989, le père Maurice Archet prit l'initiative de doter les 31 baies de son église de vitraux modernes. Avec le soutien du maire d'Aigues-Mortes et du ministère de la Culture, le projet de création est confié à Claude Viallat qui venait de réaliser les 11 fenêtres du choeur gothique de la cathédrale de Nevers, également dédiée à la Vierge. Cette expérience et l'intérêt de composer une oeuvre complète, d'une parfaite cohésion, pour un édifice sobre et dépouillé, le conduisit à accepter. Toutefois pour ce chantier, Claude Viallat ne souhaitera pas utiliser les techniques traditionnelles du vitrail serti au plomb comme à Nevers. Il mettra au point en collaboration avec le verrier Bernard Dhonneur un nouveau procédé de feuilletage du verre antique gravé.

Les thèmes retenus par le père Maurice Archet et l'artiste seront exprimés par une symbolique des couleurs propre à Claude Viallat.

La transcription de la Trinité, dans les baies du choeur, est rendue par une composition de roses à l'or, rouges et jaunes associés au bleu.

Les chapelles latérales portent des dédicaces aux pulsions maléfiques et bénéfiques avec l'introduction du jaune citron et du vert. Les fenêtres hautes, réservées à une interprétation naturaliste, évoquent le ciel méditerranéen et les salins par des dégradés qui illuminent les parties hautes de l'édifice.

La rose de la façade ouest, quant à elle, exaltera la croix comme signe du Christ Sauveur et de l'unité des chrétiens.